Qui sommes-nous

Le Centre National de Télé-Enseignement de Madagascar (CNTEMAD)  est un établissement public à caractère scientifique, sous tutelle technique du MESupReS, œuvrant dans le domaine de l’enseignement supérieur, qui fut fondé, en 1992, suivant le décret 92-953 du  04/11/92,  afin d’assister et d’accompagner, étroitement,  l’administration des universités publiques malgaches dans leurs taches fondamentales, qui seraient : d’accueillir, de former, puis de valoriser les parcours (via les diplômes) de tout citoyen bachelier en quête de cursus universitaire.

Outre le fait de dispenser des formations universitaires habilitées aux marginalisés de l’université publique (marginalisés pour fautes de moyens et d’infrastructures),  le CNTEMAD a œuvré pour la promotion de l’enseignement supérieur malgache, à travers le télé-enseignement, auquel il fut le pionnier. Par le biais de cette pratique, le CNTEMAD a définitivement ôté la notion d’éloignement géographique aux contraintes majeures des étudiants ; qu’il a été constaté, par conséquent, un fort accroissement du taux de fréquentation, à l’enseignement supérieur, des bacheliers. Un fait qui aurait généré une émergence surprenante de nouvelles générations d’intellectuels et de  professionnels à Madagascar.

Le CNTEMAD est régi sous l’administration d’un conseil composé par des représentants : ministériels (MESupReS, MinFoP), de la fédération des chambres du commerce malgache et de l’Enseignement Supérieur malgache (présidents et doyens de facultés).

Son système d’administration se base sur les politiques managériales d’un Directeur National, assisté par cinq sous-directeurs.

Afin d’assurer une totale couverture de la grande île en formation accréditée, le CNTEMAD est déconcentré en trente quatre (34) centres régionaux de télé-enseignement (CRTE).

Chaque année, on compte dans les seize mille (16.000) le nombre d’apprenants qui s’inscrivent  au CNTEMAD.

Les formations qui y sont dispensées se distinguent en deux domaines : les Sciences de l’Ingénieur et les Sciences de la Société.

Le domaine des Sciences de l’Ingénieur est étalé en trois mentions : l’Informatique, le Génie Industriel et la Télécommunication.

Le second domaine est, quant à lui, étalé en : Droit, Economie, Commerce et  Communication.

Toutes ces mentions comprendront par la suite des ensembles de parcours, constitués par des groupes d’unité d’enseignement. Aux termes de leurs cursus, le CNTEMAD délivre à ses apprenants des diplômes de Licence ou de Master, cautionnés par le MESupReS et reconnus par le MinFoP.

crte-mada_001